LE DÉBAT AUTOUR DES VACCINS

Les vaccins jouent un rôle important dans la prévention des maladies, mais les vaccins ont également fait l’objet de nombreux questionnements ces dernières années.

Les vaccins ont été l’un des plus grands progrès de la médecine moderne. Ils ont changé le cours de l’histoire en réduisant considérablement les maladies dangereuses. Ils constituent l’un des meilleurs outils dont nous disposons pour prévenir les maladies. Cependant, il existe des points de vue divergents autour des vaccins.

Les vaccins sont controversés car beaucoup de personnes les associent à des risques. Aujourd’hui, certains parents s’opposent à cette idée car ils craignent des effets néfastes et revendique le fait que les vaccins soient obligatoires.

Les lois entourant la vaccination diffèrent d’un pays à l’autre. La plupart des professionnels de la médecine recommandent les vaccins car ils estiment qu’ils contribuent à notre santé.

Le cadre légal des vaccinations

L’un des aspects les plus importants est l’information. C’est dans cet objectif que les professionnels de santé et les gouvernements communiquent davantage d’informations sur les vaccins au grand public. Ils veulent s’assurer que les patients et leurs parents dans le cas d’enfants mineurs soient bien informés en matière de vaccination.

Les vaccins devraient-ils être obligatoires?

L’objet de l’obligation de vacciner les enfants soulève des problèmes en termes de libertés individuelles et de droits collectifs. La législation est différente dans chaque pays, mais dans certains pays européens, certains vaccins sont obligatoires. En Espagne, par exemple, les vaccins ne sont pas obligatoires au sens strict.

Les parents estiment qu’il y a peu de risque d’être infecté par des maladies qui semblent maintenant de plus en plus rares. Il existe de nombreux débats actifs sur l’opportunité de recourir aux vaccins et sur le risque excessif d’effets secondaires.

En effet, il semble maintenant rare d’entendre parler de certaines des maladies infectieuses qui ont autrefois touché la population, en particulier les nourrissons et les enfants. Pour cette raison, de nombreux parents ne considèrent pas le risque qu’ils prennent de ne pas vacciner leurs enfants. Les parents ont plus peur des risques associés au vaccin lui-même.

Source : efe.com

Source : Pédiatre online
Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *