Covid-19 : Nouvelle actualisation des recommandations nationales pour les modes d’accueil

Suite au mécontentement des parents, des assistantes maternelles et des responsables de crèches, une nouvelle « actualisation des recommandations nationales pour les modes d’accueil » a été diffusée le 14 janvier 2022.

Cette actualisation des recommandations nationales se distingue de celle du 7 janvier sur les dispositions suivantes :

– Dans le cadre d’un cas confirmé au sein de l’unité d’accueil de l’établissement ou de la MAM, du RAM RPE ou du mode d’accueil individuel à domicile (accueil au domicile de l’assistant maternel ou au domicile des parents par une garde d’enfant à domicile), il convient de prévenir, pour leur organisation, les parents, ou représentants légaux, des enfants contacts à risque de la situation, sans exiger la récupération de l’enfant immédiatement s’il ne présente pas de symptômes.

L’utilisation d’autotest est proscrite chez les enfants de moins de trois ans et donc le résultat négatif d’un test antigénique (TAG) ou PCR est le seul justificatif recevable à présenter pour maintenir l’accueil de ces enfants contacts à risque dans leur mode d’accueil.

Pour les enfants de plus de 3 ans, pour lesquels le recours à l’autotest est possible, le
justificatif peut être une attestation parentale d’autotest négatif.

Rejoins-nous sur notre groupe privé Facebook

Formation prépa AP

Les derniers articles

Suite au mécontentement des parents, des assistantes maternelles et des responsables de crèches, une nouvelle « actualisation des recommandations nationales pour les modes d’accueil » a été diffusée le 14 janvier 2022.

Cette actualisation des recommandations nationales se distingue de celle du 7 janvier sur les dispositions suivantes :

– Dans le cadre d’un cas confirmé au sein de l’unité d’accueil de l’établissement ou de la MAM, du RAM RPE ou du mode d’accueil individuel à domicile (accueil au domicile de l’assistant maternel ou au domicile des parents par une garde d’enfant à domicile), il convient de prévenir, pour leur organisation, les parents, ou représentants légaux, des enfants contacts à risque de la situation, sans exiger la récupération de l’enfant immédiatement s’il ne présente pas de symptômes.

L’utilisation d’autotest est proscrite chez les enfants de moins de trois ans et donc le résultat négatif d’un test antigénique (TAG) ou PCR est le seul justificatif recevable à présenter pour maintenir l’accueil de ces enfants contacts à risque dans leur mode d’accueil.

Pour les enfants de plus de 3 ans, pour lesquels le recours à l’autotest est possible, le
justificatif peut être une attestation parentale d’autotest négatif.

Rejoins-nous sur notre groupe privé Facebook

Formation prépa AP

Les derniers articles

Articles similaires

Menu
logo_AP

Soyez prévenue dès la publication d'un article !

Restez informé de l’actualité des auxiliaires de puériculture grâce à la newsletter

Merci pour votre inscription !